PREMIERE RANDONNEE

23/7/2006


C'était la toute première fois que nous sortions les ânes pour unerandonnées pédestre direction Vaquenoux et retour le soir . Fabienne,Jeannine, la petite Morgane ,Aimé (moi-même), les ânes ( Rita Grisetteet Feufollet ) étaient au départ à 10 h00 le dimanche matin . La chancenous souriait ,le beau temps était au rendez-vous. Le trajet a commencéau terrain pour nous diriger  vers Wisches le long de la zoned'activité industrielle.Puis nous avons longé le nouveau lotissement,passé  devant le  bowling , pour sortir  à l'ancien stade de football  .Le passage du pont  de Schwarzbach a été concasse  car lesconducteurs des  voitures  nous regardaient avec beaucoup stupéfactionet le  sourire aux lèvres,cela nous empêchait d'ailleurs d'avancer car les voitures , bloquaient le passage .La traversée du rond point pour relier lechemin d'exploitation qui menait au terrain de foot ball del'assocation  des Portuguais était un peu titanesque car le passage desvoitures était incisent. Nous sommes sortis au centre d'épuration deSchirmeck . Là nous avons pris le chemin que mène derrière l'usine TRW.La rue qui mène à l'hôpital était peu fréquentée ce jour là ,la voieétait libre pour nous. Le passage dans les villages et grands bourgsnous permet de découvrir des  endroits méconnus et charmants . Tout àcoup le téléphone de Fabienne retentit c'était sa maman quis'inquiétait  de savoir si tout se passait bien .Là ,Fabienne àtotalement rassurée sa maman car elle disait être entre de bonnes mains(en parlant des ânes). Pour ne pas passer dans Schirmeck nous avonsdécidé de contourner par le haut pour rejoindre la place en face dusuper marché . Juste avant de rejoindre cette fameuse place il y avaitune petite bute a emprunter  et c'est là qu'est arrivé le drame ..  .Notre Jeannine a un un petit pépin ,elle c'est foulée la cheville.Fabienne comme a l'accoutumée a pris les choses en main ,de suite prisson téléphone pour faire appel à sa sœur afin de  rapatrier Jeannine àla maison  .Pendant le  temps que sa sœur arrive  nous nous sommesreposés sur les bancs et nous avons rassuré Jeannine qu'on ne luicouperait pas la jambe .
Jeannine placée dans la voiture d'Annick etvoilà que nous repartions sur les chemins du lotissement pour passerdans la forêt ,afin de rejoindre sur les coups de midi la maison deFabienne ou nous attendait sa maman Jeannine et Annick .
Le  repas et le retour vous sera commenté dans le prochain épisode .






Un moment de pause à Schirmeck





 

Category : ANIMATIONS | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |