LE VALET CHANGE EN ÂNE

11/6/2008

 Conte Alsacien - moyen âge

LE VALET CHANGÉ EN ANE
 

Près de Saverne une veuve possédait un grand moulin.Elle avait une fille unique,jeune et belle.Le valet du moulin, un jeune homme alerte, fort et gai , l'aimait et il pensait bien l'épouser un jour.
Il s'aperçut que plus d'une fois la mère et la fille partaient au début de la nuit et ne revenaient qu'à l'aurore.Tourmenté par la jalousie ,il résolut de les surveiller.Un soir il se cacha sous le lit de la meunière et attendit .Celle-ci se coucha d'abord , puis , au bout d'un certain temps , elle se leva , alla à l'armoire et prit un petit pot.La jeune fille vint également;les deux femmes se frottèrent de pommade , murmurèrent quelques paroles , et aussitôt elles disparurent dans la cuisine et il n'entendit plus rien.

   
A son tour il sortit de sa cachette , prit le pot , se frotta également et murmura les mêmes paroles.Soydain,il se sentit poussé irrésistiblement vers la cuisine, vers la cheminée et soulevé du sol.Il ne savait pas ce qui lui arrivait,ni ce qu'il devait faire,il passa par la cheminée et vola à travers l'air à une vitesse vertigineuse, si bien qu'il crût en perdre les sens.
Puis il sentit de nouveau la terre sous ses pieds.Mais ,quand il regarda autour de lui,il se trouvait sur le Bastberg au milieu des sorcières qui accoururent vers lui,le saisirent et voulurent le mettre à mort.A son grand effroi il reconnut parmi ellesla veuve et sa fille.Cette dernière intervint auprès des autres en sa faveur , de sorte qu'elles lui laissèrent la vie, mais le changèrent en âne.La jeune fille ,qui aimait le jeune homme, eut tout juste le temps de lui souffler:
-Tu seras délivré quand tu boiras de l'eau bénite.
Le matin , l'âne voulut courir vers une église, mais il fut pris par un paysan qui ne le lâcha plus, qui le fit travailler durement et l'attacha serré.Il devait porter les fardeaux les plus lourds, il eut peu à manger mais par contre beaucoup de coups.
Au bout d'une année seulement, par une belle après-midi d'été, l'âne put s'échapper et il vit la porte de l'église ouverte.Il se faufila à l'intérieur,qui était désert en ce moment, s'approcha en toute hâte d'une vasque contenant de l'eau bénite et but à grands traits.Aussitôt l'âne fit place au valet du moulin, et un jeune homme beau et heureux sortit tout fier de l'église
Il ne retourna cependant pas au moulin où habitait la sorcière et sa fille et il arracha de son coeur ce premier amour qui l'avait fait aller au Bastberg et transformé en âne.

Category : PETITES ANERIES | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |